Comment préparer au mieux l’hibernation des tortues

- by - in Blog, Comportement, NACs

No Comments

L’hibernation est toujours une période stressante pour les propriétaires de tortues, si votre tortue a déjà commencé à ralentir son activité et à manger un peu moins… C’est tout à fait normal en cette période. En effet, les tortues hibernent entre octobre et mars. 

Les tortues sont erronément appelées « animaux à sang froid ». Leur température varie selon la température de l’environnement.

En hiver, les températures extérieures vont diminuer, les aliments se raréfient. La tortue se place alors en sommeil profond, appelé « état de torpeur », où sa température interne, sa fréquence cardiaque et sa fréquence respiratoire diminuent, et son transit digestif ralentit. Elles s’enfouissent ainsi dans le sol afin de résister au gel et conditions rudes de l’hiver.

Quand les températures extérieures remontent en février-mars, tous ces processus reprennent. 

Il est important de connaitre l’espèce de la tortue que vous possédez et ses caractéristiques propres. En effet, toutes les tortues n’hibernent pas. La tortue d’Hermann et la tortue des steppes hibernent correctement mais les tortues magrébines n’hibernent pas, elles hivernent.

Il est donc dangereux de les descendre à des températures trop basses sinon elles risquent de mourir. 

Il est donc primordial de préparer au mieux l’hibernation. Pour cela, le vétérinaire réalisera un examen général complet de l’animal ainsi qu’un examen coprologique. Les conditions d’hibernation et de réveil sont revues durant la consultation pour gérer au mieux cette phase stressante pour le propriétaire.  

N’hésitez pas à contacter un des cabinet vétérinaire Animal Santé (Ans, Jemeppe, Oupeye) pour plus de renseignements. 

Share this article

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

×

Make an appointment and we’ll contact you.